Enquête publique SRADDET

Le grillage en Sologne.

Depuis des décennies, on en parle, on le subit, on s'exaspère, on se désespère ou on colère. Au printemps 2019, une occasion d'agir a été offerte, ce fut le début d'un processus qui connaîtra un prolongement.

Le conseil régional a, dans l’intérêt de la Sologne, su faire taire ses divergences politiques traditionnelles pour adopter un amendement dans le cadre du projet de schéma régional d’aménagement (SRADDET) pour tenter de mettre fin à l'engrillagement.

Une enquête publique sur l’ensemble du texte a eu lieu du 24 mai au jeudi 27 juin 2019.

La position de l’ACASCE était la suivante :

"Chacun doit pouvoir se clôturer pour écarter les importuns, mais ces clôtures ne doivent pas empêcher la faune de circuler librement. Des haies vives, trois rangs de fil ou des clôtures en matériaux naturels posées à 40cm du sol et limitées à 1,20m de hauteur permettent de répondre aux préoccupations légitimes des propriétaires.

L’engrillagement est contradictoire avec les directives européennes et les lois du grenelle de l’environnement qui exige la libre circulation de la faune.

La généralisation de l’engrillagement menace l’avenir du tourisme et de la chasse en Sologne, son économie et ses traditions.

Au 21ème siècle, seule une chasse proche de la nature a encore de l’avenir, les nouvelles générations aspirent à de l’authenticité dans leur approche des espaces restés sauvages."

 

L'ACASCE remercie chaleureusement tous les participants à cette enquête.

Pastorale - Beethoven
00:00 / 00:00