top of page

Bulletins d'information

engrillagement chasse biodiversité

Bulletin d'information de janvier 2024

Chers amis, chers adhérents,

Tout d’abord je vous adresse mes meilleurs vœux pour vous et vos proches pour cette année 2024 qui commence.

2023, comme vous le savez, a connu une étape décisive dans notre lutte contre l’engrillagement de la Sologne avec, grâce à nos efforts, le vote à la quasi-unanimité d’une loi qui, si elle est appliquée, devrait mettre fin à ce fléau.

Aussi, comme association, nous formulons ces trois vœux :

-En premier lieu que les décrets d’application sortent enfin et ne comportent pas d’échappatoires.

-Ensuite, que le président du Conseil Régional François Bonneau veuille bien donner suite à nos demandes réitérées d’organiser une réunion avec les parlementaires engagés, les présidents de communautés de communes, nos associations et les autorités préfectorales pour organiser la mise en œuvre des textes.

-Enfin, ce texte a été voté à l’unanimité par l’Assemblée Nationale et le Sénat, y compris par les parlementaires chasseurs. Il conforte les dispositions du SRADDET voté également à l’unanimité par le Conseil Régional. Nous souhaitons que ceux qui, dans la coulisse, s’obstinent avec des arguments fallacieux à vouloir empêcher la mise en œuvre de ces textes, réalisent que l’intérêt général de notre région mais aussi que l’intérêt général des chasseurs est dans leur application.

Sachez qu’à notre manière, nous faisons et continuerons de faire, avec votre appui, tout notre possible pour que ces vœux se réalisent.

Très cordialement,

Jean-François Bernardin

engrillagement chasse biodiversité

Bulletin d'information d'Avril 2024

 

Chers amis, chers adhérents,

Il aura fallu attendre quinze mois pour que soient publiés au Journal Officiel des décrets et les arrêtés relatifs à la loi Cardoux. Vous trouverez le processus depuis octobre 2021 jusqu’à aujourd’hui, ainsi que les textes sur la page « Tout sur la loi Cardoux » de notre site Internet.

Ces derniers textes apportent des précisions quant à certains aspects de la loi et devraient permettre aux agents de l’Office Français pour la Biodiversité de se référer à des règles bien définies pour faire appliquer la loi, même si la porte semble encore entrouverte sur des interprétations abusives.

Reste que pour l’instant, des points essentiels ne sont toujours pas traités, tels que les exceptions pour la protection des régénérations forestières, des exploitations agricoles et surtout pour « sécurité publique », cette exception étant exploitée par les engrillageurs pour justifier la construction de clôtures au bord des routes.

Nous travaillons un document relatif à ces points litigieux, avec à la clé, des suggestions, pour les remettre au ministre Christophe Béchu lors de sa visite programmée en principe pour le 3 mai.

Par ailleurs, nous nous efforçons de mobiliser les élus de notre région pour obtenir des autorités une application sans faille de la loi.

Enfin, si ce n’est pas déjà fait, par avance, merci de renouveler votre adhésion, la motivation de nos adhérents nous permet de peser sur les décideurs :

"La force est dans le nombre quand le nombre sait s'organiser."

https://www.acasce.com/adhesion

 

Très cordialement,

Jean-François Bernardin.

La nature est plus belle en liberté

loi Association contre l'engrillagement
  • Facebook Social Icon
Chevreuil liberté pour la faune sauvage
faisan naturel
sanglier non aux enclos de chasse
cervidé engrillagement néfaste
230822 (1)r_edited_edited.jpg
220701 (3)r_edited_edited_edited.jpg
chevreuil liberté faune sauvage
bottom of page